Bonjour à tous !

Un parcours de ralliement presque rigolo. Cela avait plutôt bien commencé, avec une bouée de dégagement dans un vent léger puis un début de bord au portant. Là, les figaristes du bord ont encore fait merveille. C’est rigolo de naviguer avec eux ! Christopher (Pratt) voulait rester au plus prés de la route pour gagner le plus possible dans l’Ouest mais la flotte qui était en tribord s’en éloignait un peu. Du coup Nico demande à Christopher s’il veut empanner ! Ben oui ! Hop on empanne, 5 mn après on est en tête de la flotte. Le vent mollit et en "deux deux" l’ancre est prête à être jetée, tout le monde ( sauf moi !) regarde la vitesse GPS, prêts à tout….

Finalement, le vent revient par le côté attendu – Est – , on est au reaching, au travers, en tête des deux paquets ! 

La seule erreur faite est un changement de génois qui s’est mal passé, enfin mal passé, on a dû bricoler car on a eu un problème technique ! Ensuite, au reaching, chevaux de bois. On n’a que pu subir la loi des Parigos qui ont la balle au reaching ! Mais on a compris notre erreur pour le réglage au travers. La prochaine étape,  si on fait encore du reaching, on va déboiter grave !

Cet aprem, après un déjeuner top de Fanch (François Lucas, cuisinier de l’équipe), on fait sieste et visite du musée de la dentelle ! La dernière fois que je suis venu ici, c’était pour le record Calais-Douvre-Calais en multi. Avec ma femme adorée on avait passé une fin de nuit dans le sas à bord d’un multi, en attendant l’ouverture…

 

la bise à tous 

 

Gillou

 

Gilles Favennec, équipier du M34 Bretagne – Crédit Mutuel Elite