Après le grutage, le transfert, la remise à l’eau, les réglages, l’installation en Med et l’arrivée des nouveaux équipiers, on a enfin refait du bateau aujourd’hui à Gruissan. On a attendu longtemps que le vent se calme et quand on est parti sur l’eau, autant dire qu’on manqué de réussite. 12ème à l’arrivée, on n’avait jamais fait ça encore… On est parti du mauvais côté et on a payé. Le positif c’est qu’on enlève des manches. Mais on sait aussi qu’en Med ça distribue dans tous les sens, que c’est compliqué pour tout le monde et que rien n’est acquis. On est toujours troisième même si j’ai bien cru que BAE Systems allait nous passer. Ca va être compliqué, va falloir se battre et avec le rythme depuis le début, la fatigue est là. Mais pas question de lâcher. L’ambiance est toujours au top et tout le monde est motivé pour tout donner. A fond jusqu’au bout. On verra bien mais on se dit que ça va être chaud pour tout le monde !
A plus
 
Nico